Aide à l'achat d'un vélo électrique : financer votre VAE avec les subventions et les primes de l'État

Vous rêvez de faire l'acquisition d'un vélo à assistance électrique (VAE), mais les prix vous rebutent ? Rassurez-vous, les montants visibles sur catalogue ne tiennent pas compte des aides. En réalité, votre facture a de grandes chances d'être bien moins élevée. Le gouvernement français et les régions ont mis en place des primes à la conversion et des bonus très intéressants.

Mais qui peut bénéficier d'une subvention pour vélo électrique ? Découvrez comment y prétendre selon votre situation, avec de belles économies en perspective.

Quelles aides pour l'achat d'un vélo électrique ?

L'eurométropole strasbourgeoise s'engage dans la promotion des mobilités douces. Elle est l'agglomération française qui utilise le plus le vélo. En effet, 8 % des déplacements sont réalisés à vélo et 15 % en centre-ville. Afin d'encourager ses habitants à changer leurs habitudes en matière de transport, la métropole propose des aides à l'achat d'un VAE et s'est dotée d'infrastructures pour faciliter la vie des cyclistes.

La ville de Strasbourg dispose d'un important réseau de pistes cyclables. On comptabilise, au total, 600 km d'aménagements sur son territoire. 130 km de voies cyclables sont organisées pour former un réseau performant. Il relie entre elles l'ensemble des communes de l'agglomération et permet un maillage intégral du territoire. Il est constitué de routes sécurisées, agréables et régulièrement entretenues. Une signalétique spécifique y est par ailleurs mise en place afin d'offrir des itinéraires lisibles pour ses usagers.

En complément de ce réseau performant, la ville propose des solutions de stationnement. Des véloparcs sont disponibles pour garer les vélos. Ils sont accessibles 24h/24, surveillés et proposent des services d'assistance supplémentaires : stations de gonflage, bornes de recharge pour vélos électriques ou kits de dépannage.

1. Prime pour vélo électrique

Vous connaissez la prime à la conversion pour l'achat d'une voiture électrique ? Cette aide a été étendue à d'autres véhicules électriques : vélos, motos, scooters, utilitaires. Pour faire simple, vous pouvez désormais financer l'achat de votre vélo à assistance électrique neuf en mettant votre vieille voiture au rebut.


Cette prime à la conversion est la subvention pour vélo électrique la plus élevée. Elle permet de financer jusqu'à 40 % du prix d'un vélo électrique, avec une limite de 1 500 euros. Toute personne qui décide de se séparer d'un véhicule diesel ou essence au profit de la pédale y a droit. Pour y être éligible, vous devez simplement :


  • être majeur ;
  • résider en France (en métropole ou en outre-mer) ;
  • posséder une voiture d'une certaine ancienneté (avant 2011 pour le gasoil et avant 2006 pour un moteur essence).

  • Aucune condition de revenu n'est exigée pour bénéficier de cette subvention pour vélo électrique. L'aide est valable une fois par personne. Le dépôt du dossier s'effectue en ligne ou par courrier, dans les 6 mois suivant la date de la facture d'achat.

    2. Bonus écologique pour vélo électrique

    Le bonus vélo électrique est une aide réservée aux ménages modestes et très modestes. Vous pouvez donc y accéder sous condition de ressources. Ce bonus prend la forme d'un remboursement ou d'une avance de plusieurs centaines d'euros. Autrefois, cette subvention pour vélo électrique n'était qu'un complément à certaines aides locales. Mais depuis août 2022, ce n'est plus le cas. Si vous vous situez en dessous de la limite de ressources, vous pouvez profiter du bonus vélo électrique.


    Quel plafond de ressources faut-il respecter pour bénéficier du bonus écologique pour vélo électrique ?


  • La part du revenu fiscal de référence est inférieure à 13 489 euros : bonus de 300 euros.
  • La part du revenu fiscal de référence est inférieure à 6 300 euros : bonus de 400 euros.
  • Vous êtes en situation de handicap, quels que soient vos revenus : bonus de 400 euros.

  • Comme pour la prime précédente, il faut être majeur et résider en France pour avoir droit au bonus vélo électrique. L'aide ne s'applique qu'une fois par personne.


    3. Prime vélo à assistance électrique (VAE) de l’employeur

    Cette subvention pour vélo électrique porte aussi le nom de "Forfait mobilités durables". Lorsque vous allez travailler à vélo électrique, votre employeur peut vous verser une indemnité kilométrique pour récompenser vos efforts. Cette somme est exonérée d'impôt et de cotisations. Attention, ce n'est pas une obligation pour l'employeur.


    Il n'existe pas de règles quant au montant des indemnités kilométriques pour aller travailler à vélo électrique. Chaque entreprise peut fixer librement le montant de cette subvention. Un conseil : si votre employeur n'a pas mis en place d'action pour la mobilité durable, suggérez-le. Prenez contact avec votre CSE, qui se chargera de négocier les modalités de ce dispositif.


    Les entreprises engagées dans une démarche RSE se laissent facilement séduire par ce type d'initiatives, surtout quand elles sont implantées près de grandes villes. Elles gagnent en notoriété, en attractivité et en places de parking.


    Subvention pour vélo électrique : quel montant pour financer votre VAE ?

    Votre éligibilité à une subventionpour vélo électrique dépend donc de plusieurs critères.


  • Votre profil : situation de handicap ou non, personne physique ou morale.
  • Votre niveau de ressources : vous avez le droit à un bonus si la part de votre revenu fiscal de référence est inférieure à 13 489 €.
  • Votre engagement : en remplaçant votre voiture par un vélo électrique, vous bénéficiez de la prime à la conversion, l'aide la plus élevée.

  • Vous êtes libre de faire l'acquisition du vélo à assistance électrique de votre choix. En règle générale, la subvention pour l'achat d'un vélo électrique vaut entre 150 et 2 000 euros. Elle couvre donc aisément votre facture pour une mobilité plus écologique. Pour rappel, les aides nationales sont cumulables avec les aides locales de votre ville, département ou région.

    Vélo électrique et aide de la région

    Des aides locales pour l'achat d'un vélo à assistance électrique existent aussi au niveau de la région, du département ou des communes. Elles sont fixées par les collectivités territoriales. Avant de faire l'acquisition d'un VAE, renseignez-vous sur l'existence d'un tel dispositif près de chez vous. Des aides régionales et départementales sont proposées dans presque toutes les grandes villes de France.


    Retrouvez le détail de chaque subvention pour vélo électrique sur la page concernée.

  • Paris et Île-de-France
  • Bordeaux
  • Nantes
  • Rennes
  • Strasbourg
  • Annecy
  • Montpellier
  • Lyon
  • Caen
  • La Rochelle
  • Marseille et le département des Bouches-du-Rhône
  • Nice
  • Lille
  • Rouen
  • Vannes et le Golfe du Morbihan
  • Metz

  • Le montant de l'aide varie selon votre situation (revenu fiscal de référence notamment) et la ville concernée. Vous devez déposer un dossier de demande par courrier ou en ligne sur la plateforme de la métropole. Sachez que tous les modèles de vélos électriques ne sont pas éligibles aux dispositifs locaux.


    Des questions concernant une subvention pour votre futur vélo électrique ? Besoin de conseils personnalisés pour savoir à quelles aides pour VAE vous êtes éligible ? L'équipe de Shiftbikes répond à toutes vos interrogations. Nous proposons un modèle de vélo électrique correspondant aux critères d'éligibilité des aides. Contactez-nous pour l'essayer dans nos antennes en France.